RSS
 

La Patrouille de l’Aube

07 Jun

Being that this is the day after D-Day, with the Allies beginning to bring freedom to France once again, this post will be in the lingua franca of Normandy.

www-leblogducinema-com.cdn.ampproject.org…

Jusqu’à l’excellent La Patrouille de l’Aube (1938) de Edmund Goulding, où les escadrilles de gentlemen, menées par Errol Flynn et David Niven, conduisent une guerre dans les airs, et partagent des verres sur terre. Quatre ailes en toile, deux mitrailleuses bon marché, une carcasse métallique, un moteur en guise d’âme, il n’en fallait pas plus à ces aviateurs pour s’élancer vers une mort inévitable. Portraits de ces fous extraordinaires, ces premières œuvres semblent déjà mettre le doigt sur un certain amour du risque, où disparaître dans les nuages s’apparente à inscrire le courage de ces pilotes dans de nouveaux mythes.

— Gentleman Tim

 

Leave a Reply

Please Login to comment
  Subscribe  
Notify of